Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 18:58

Commémoration 2013 du déclenchement de la Commune de Paris... par lesamisdelacommune

Lundi 18 mars 2013 de 18 heures à 20 heures

MANIFESTATION
de l’Assemblée nationale au Sénat

POUR LA REHABILITATION DE LA COMMUNE ET DES COMMUNARDS

JPEG - 18.6 ko

L’INSURRECTION DU 18 MARS 1871

Le 18 mars 1871, à l’aube et sur ordre de Thiers, des détachements de l’armée attaquent les Gardes nationaux de faction auprès des canons payés par les Parisiens pour défendre Paris contre les Prussiens. A Montmartre les femmes s’opposent aux soldats empêchant la prise des canons et le Comité de vigilance du 18è organise la riposte.

Les Gardes nationaux et le peuple s’avancent vers la troupe en criant : « vive la République  » ! Par deux fois le général Lecomte donne à sa troupe l’ordre de tirer, mais les soldats mettent crosse en l’air et arrêtent leur général. Ils l’exécutent le soir même avec le Général Thomas, l’un des responsables de la répression en 1848.

C’est l’insurrection. Paris se couvre de barricades et le Comité central de la Garde nationale s’installe à l’Hôtel de ville. Thiers s’enfuit à Versailles avec son gouvernement.

Ainsi, le 18 mars, le peuple de Paris prend possession de sa ville, organise l’élection d’une Assemblée communale le 26 mars, et proclame la « Commune de Paris » le 28 mars 1871 sur la place de l’hôtel de Ville.

JPEG - 2.4 ko

Le 18 mars prochain, nous célébrerons le début de la Commune de 1871 par une manifestation à Paris de l’Assemblée nationale au Sénat.

Nous avons choisi ce parcours entre les deux assemblées du Parlement, dont la fonction est de voter les lois de la République, pour demander aux élus de la nation de répondre, dans les domaines qui les concernent, aux exigences formulées dans la pétition initiée pour la réhabilitation de la Commune et des communards.

Plus de 10 000 citoyennes et citoyens ont signé ce texte qui demande notamment de :
- donner à la Commune de Paris, dans les programmes scolaires, une place à la mesure de son importance ;
- inscrire la Commune dans les commémorations nationales ;
- graver les noms des Communards sur les murs des ministères, mairies et administrations où ils ont exercé des responsabilités importantes.

La pétition demande que soient mises en œuvre les mesures démocratiques et sociales de la Commune d’une brûlante actualité aujourd’hui encore.

Pour soumettre ces demandes au plus haut niveau de l’Etat, nous avons été reçus à la présidence de la République, à la présidence du Sénat, au ministère de l’Education nationale.

Nous avons été écoutés. Nous voulons être entendus.

Au moment où ces lignes sont écrites, nous n’avons pas reçu de réponse à notre demande adressée au président de l’Assemblée nationale.

Le 18 mars, nous crierons haut et fort nos exigences de réhabilitation de la Commune et des communards, à proximité de l’Assemblée nationale et du Sénat, pour que les élus de la nation les entendent.

>> L’appel des Amis de la Commune <<

>> Signez la pétition pour la réhabilitation des communards <<

EXIGEONS LA REHABILITATION DE LA COMMUNE ET DES COMMUNARDS !
VIVE LA COMMUNE !

Départ de la manifestation, lundi 18 mars à 18 heures
Boulevard Saint Germain (face au n°225)
Paris VIIe (Métro Solférino)

Arrivée vers 20 heures, rue de Tournon, ParisVIe

 

Source: L'association des amis de la commune.

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans politique
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".