Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 19:30


Dix propositions phares sont envoyées aujourd’hui aux candidats "républicains".

C’est dans la librairie parisienne, Violette and Co, emblématique des droits des femmes et des homosexuels, qu’une dizaine de représentantes d’associations féministes sont venues dévoiler leur "lettre ouverte ".

Un combat jamais gagné

Leur lettre ouverte est envoyée au nom de Féministes en mouvement, un regroupement de plus de quarante associations qui travaillent ensemble depuis l’été dernier. Les destinataires : les "candidats républicains". Exit donc Marine Le Pen qui selon elles - car toutes les associations sont présidées par des femmes - n’a rien à voir avec les valeurs défendues. (La candidate du FN est notamment contre l’avortement.)

Certaines revendications sont historiques. La création par exemple d’un ministère des Droits des Femmes. En 1974, Françoise Giraud était à la tête du secrétariat d’État à la condition de la femme. Et en 1981, Yvette Roudy a été ministre des Droits de la femme durant cinq ans.

Autre objectif : réaliser l’égalité salariale et professionnelle. La loi existe mais peine à être appliquée.

Malgré un "arsenal législatif", l’égalité hommes/femmes est loin d’être acquise. Pire, elle semble reculer "ces dernières années". Les partis ne donnent pas l’exemple. La parité n’est même pas respecté dans les partis politiques, hormis EELV.

Les violences faite aux femmes sont aussi une priorité. Le bilan est lourd : 150 femmes décédées par an sous les coups de conjoint (1 tous les trois jours). Féministes en mouvements veut multiplier les logements de recours aux victimes. Aujourd’hui, il n’y que 1500 places disponibles dont seulement 158 à Paris.

Il faut aussi évoquer la remboursement total de l’IVG, la création de 500 000 places dans les crèches d’ici cinq ans, la suppression du délit de racolage passif…

Les françaises : 53% de l’électorat

A l’image des italiennes descendues par milliers dans la rue pour scander "on ne sortira pas de la crise sans les femmes" le 11 décembre dernier, les françaises doivent peser dans les futures élections. Elles représentent 53% de l’électorat.

Martine Storti, avec son expérience de 40 ans au Mouvement de libération des femmes (MLF), l’explique : "la crise économique va abandonner les femmes".

Le manque de subventions pour cette année menace déjà le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF), le 3919 (appel pour les violences), le Collectif féministe contre le viol… Et sur le terrain, cela se traduit par une fermeture de plus de 100 centres d’Interruption Volontaire de Grossesse.

Un manifeste et des invitations

Éva Joly, Jean-Luc Mélenchon et François Hollande ont d’ores et déjà accepté l’invitation du collectif à la Cigale, la veille de la journée de la Femme. François Bayrou et le candidat UMP n’ont pas encore répondu.

Le 7 mars, un manifeste leur sera remis, intitulé "Mais qu’est-ce qu’elles veulent encore". Son sujet : du concret dans du court terme. 30 mesures pour une égalité d’ici à 2017, dont 10 exigences à voir sur leur site.

Actuellement, dans le métro parisien, une affiche "Adopteunmec.com" vante : "Au supermarché des rencontres, les femmes font de bonnes affaires… Le client est roi et, en l’occurrence, il est reine". Le pouvoir aux femmes ? La femme reine ou Présidente ? Il semble que ce soit surtout, encore aujourd’hui un doux rêve de publicitaire ….

En photo : Martine Stori, Françoise Picq et Monique Dental, des doyennes de Féministes en mouvement.

Source: LCP

Partager cet article
Repost0

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".