Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 14:22

société

La mouvance d'extrême droite s'exprime en ville la nuit, par voie d'affichage./Photo Morad Cherchari - Tous droits réservés. Copie interdite.
La mouvance d'extrême droite s'exprime en ville la nuit, par voie d'affichage./Photo Morad Cherchari ()

La mouvance d'extrême droite s'exprime en ville la nuit, par voie d'affichage./Photo Morad Cherchari

Des affiches ou des autocollants ouvertement xénophobes ou racistes apparaissent sporadiquement en ville. La police «piste» des groupuscules d'extrême droite.

Suite au retentissement médiatique de l'occupation de la mosquée de Poitiers samedi dernier, le Renseignement intérieur se montre particulièrement attentif à la réapparition d'un activisme faisant l'apologie d'idées extrémistes, tout comme les services du commissariat d'Agen qui guettent les moindres signes distinctifs d'appartenance à une branche dure.

Propagande en faveur du nationalisme révolutionnaire sous forme de «raids» d'affichage et d'autocollants discrets véhiculant clairement des messages xénophobes, Agen assiste depuis la rentrée à une montée de la mouvance d'extrême droite. Des groupuscules tapis dans l'ombre qui au nom «de la voix du peuple qui gronde», tentent d'occuper l'espace public urbain. «Des velléités de résurgence de mouvements anciens sans maîtriser parfois l'idéologie revendiquée, ni la culture qui y est rattachée», tempère un observateur averti qui parle de faits sporadiques.

Une mouvance inspirée du courant skinhead tombée en sommeil, mais qui semble pourtant reprendre du service ces derniers temps, et se structurer via les nouvelles générations.

l «Troisième voie»

Ainsi une section de «Troisième voie» s'est créée en Lot-et-Garonne. L'Hexagone en compte 25. Et cette mouvance s'exprime par voie d'affichage. Des campagnes régulières et délétères sont remarquées autour du marché-couvert à Agen, générant un sentiment de malaise. Des affiches placardées à la nuit tombée, par des colleurs habillés de bombers noirs et rangers aux pieds. Une équipe a d'ailleurs été «cernée» par des patrouilles de police mi-septembre autour de la place Jean-Baptiste-Durand, et elle a fait l'objet de contrôles d'identité. Le profil de «Troisième voie» sur Facebook fédère 132 sympathisants. «Troisième Voie» est une organisation nationaliste révolutionnaire tercériste française, née en 1985 de la fusion du mouvement nationaliste révolutionnaire avec des dissidents du parti des forces nouvelles. Affaiblie en 1989 par le départ du GUD (groupe étudiant réputé pour son activisme violent), elle a été réactivée par la suite. Le mouvement est dirigé par le leader historique Serge Ayoub, militant nationaliste révolutionnaire, d'origine Libanaise, qui a forgé ses convictions dans le milieu skinhead. L'étiquette «Batskin» (batte de baseball) et sa proximité avec le hooliganisme à une certaine époque, lui ont collé à la peau.

Sous couvert d'une idéologie de façade qui s'ancre dans la crise, combattant le capitalisme mondial et prônant le front populaire solidariste, «Troisième Voie» qui s'enflamme par sa propagande à forts relents patriotiques, inquiète.

l «Bloc

identitaire»

Le week-end dernier, c'est le Bloc identitaire qui a essaimé des stickers sur le mobilier urbain de la ville d'Agen (piquets et mât de réverbères) jusqu'au parvis de la cathédrale, distillant des slogans haineux type : «Face à la racaille, faisons bloc !», «Burqa, kebab et mosquées… Assez !», «Non au racisme anti-blanc !». Une opération de communication collant à l'actualité de Poitiers. Une action signée de la jeune garde de Génération identitaire. Réactif, le Bloc, politisé à l'origine et fusion de diverses organisations, se distingue par sa capacité à monter rapidement des opérations ciblées de lobbying. Sa présence confidentielle à Agen proviendrait de ramifications bordelaises.

Un spécialiste de la question évalue l'importance de la section locale de «Troisième voie», à une vingtaine de membres actifs recrutés dans les rangs skinheads et boneheads. Des jeunes, des étudiants, et pas forcément des individus en marge de la société, rassemblés autour de figures charismatiques.

Dans un communiqué, le collectif des Antifascistes Agenais «appelle la population à être vigilante et à ne pas se laisser séduire par des affiches politiques qui insultent à la fois notre mémoire commune et notre intelligence présente et collective. Sur Agen comme ailleurs, Troisième Voie réveille chez certains ce sentiment patriotique poussé à son extrême, justifiant la violence et la haine de l'autre. Ces affiches, à première vue, sont d'un consensuel sans bornes et nous pourrions - presque - tous y adhérer, néanmoins, une guillotine en guise d'illustration laisse présager de la violence des idées…».

C.St-.P.

La Dépêche du Midi

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans politique
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".