Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 09:55
Wade Michael Page.
Wade Michael Page. (REUTERS)

  • Le crâne rasé sur un visage poupin, les bras surchargés de tatouages gothiques, Wade Michael Page, 40 ans, ex-militaire, musicien skinhead néonazi et auteur présumé du massacre dans un temple sikh dimanche, avait des liens avec les groupuscules racistes, toujours actifs aux Etats-Unis.

La photo du tireur présumé était publiée lundi par de nombreux sites web et médias: un homme plutôt grand, un peu gras, le crâne rasé et portant barbiche, que l’on voit sur certains documents non datés jouant de la guitare devant ce qui semble être un drapeau nazi.

Le FBI a annoncé «étudier les liens (du tireur) avec les groupes prônant la suprématie de la race blanche».

Le Southern Poverty Law Center (SPLC), un institut de recherches réputé qui étudie et lutte contre le racisme, était lundi plus précis sur son site internet. Page était un «néo-nazi exaspéré qui avait dirigé un groupe (de musique) raciste exaltant le pouvoir blanc», écrit-il.

L’homme avait fondé en 2005 le groupe de musique «End Apathy» («En finir avec l’apathie») mais il faisait partie de la scène musicale exaltant la suprématie blanche depuis 2000, ce qui semble coïncider avec la fin de sa période militaire, de 1992 à 1998.

Il avait également joué dans le groupe «Definite Hate» («Haine Définitive») dont une couverture d’album montre un bras blanc frappant un visage noir et les initiales HFFH (Hammerskins Forever, Forever Hammerskins). Hammerskins est une organisation qui a «un temps dominé le mouvement skinhead raciste aux Etats-Unis», ajoute le SPLC.

Selon SITE Intelligence group, qui surveille sur le net les groupes terroristes, Page était un membre «en vue» de Hammerskins, à qui l’on envoyait les jeunes recrues. Il y a quelques mois sur les forums de discussion d’un site ouvertement raciste Crew38, il appelait»à l’action, quelle qu’en soit l’issue», indique SITE. L’homme terminait ses messages par le sigle néonazi 88 (pour Heil Hitler).

«Haineux»

Dans une interview donnée en 2010 à un site d'édition musicale néonazie, publiée par le SPLC, le tireur présumé expliquait le nom de son groupe par l’envie de «trouver comment en finir avec l’apathie des gens».

L’homme parlait de ses influences musicales - punk, métal - un peu de sa vie --il était originaire du Colorado et avait parcouru le pays en moto de festival en festival-- et évoquait une «société malade» et «la vie humaine dégradée par la soumission à la tyrannie et l’hypocrisie».

Sur sa page myspace.com, «End Apathy» avait publié des photos de ses trois membres, tous abondamment tatoués et jouant quelquefois sous ce qui paraît être un drapeau nazi, ou des bannières portant dessins d’aigle impérial et croix celtiques.

L’ancien soldat faisait partie de cette nébuleuse d’organisations racistes et extrêmistes dont le nombre, selon le SPLC, «a augmenté de 69%» depuis 2000.

Pour 2011, le centre a recensé 1.018 groupes extrêmistes «haineux» actifs, -- pour la plupart blancs, mais qui peuvent aussi rassembler des militants noirs ou juifs -- qui organisent meetings ou marches, publient ou sont impliqués dans des actes criminels.

Ils se partagent entre néonazis, skinheads racistes, néo-confédérés, anti-homosexuels, milices, etc, avec des noms tels que «Sang et Honneur», «Alliance Nationale», «Mouvement National socialiste», «Nations aryennes» ou «Les Chevaliers du Ku-Klux-Klan».

Pour expliquer cette progression spectaculaire, le centre évoque «la colère et la peur devant une économie malade, l’arrivée d’immigrés non-blancs, la population blanche en baisse, symbolisée par l'élection du premier président noir américain», Barack Obama.

Selon la police, Wade Michael Page a tué dimanche six personnes dans un temple sikh d’Oak Creek, dans la banlieue de Milwaukee (Wisconsin, nord), avant d'être lui-même abattu par un policier.

Source: AFP

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".