Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 18:08

L' UPAC a reçu il a plus d'un mois un courrier d'un "travailleur" qui critique notre mode de pensé et déclare qu'il votera Front National. Il est donc somme toute logique que nous ne fassions pas parti de ses amis.

Afin de montrer toute la confusion et les amalgames qui perturbent le cerveau de ce monsieur, nous vous livrons en brut son courrier et notre réponse.

 

Le courrier reçu :

frederic
Vous luttez contre le fascisme, nazisme, l’exclusion, et les droits des homosexuelles. Plus je m’interroge sur vous, moins je vous comprends. Vos manifestations sont très souvent contre le front national, d’ailleurs totalement antidémocratique, ce qui s’appelle, du fascisme, ce que pourtant, vous êtes censé combattre.
Je pense sans exagérer que les vrais nazis aujourd’hui sont l’administration américaine, avec leurs prisons où ils pratiquent la torture, et le patriote acte, cela depuis le 11 septembre qui fait de l’administration américaine une vraie dictature, pas seulement chez eux, mais partout dans le monde. Heureusement qu’ils y a les Russes et les Chinois, pour remettre de temps en temps les pendules à l’heure.
Sur votre site vous dite que vous avez « pour but d’étudier les causes et les conséquences de la progression de toutes les idées d’exclusion ».
L’exclusion ne commence pas en France, elle est la conséquence de la corruption des dirigeants africains par les dirigeants français ou européens ou américains, bref, les valets du capitalisme.
Lutter contre l’exclusion, c’est lutter contre le capitalisme, car l’immigration est patronale, elle est organisée par le grand patronat pour casser les revendications salariale et condition de travail des nationaux. Les droits de l’homme dont vous vous appropriez un peu facilement ne servent qu’à couvrir l’exploitation de l’homme par l’homme par les capitalistes.
Que dite vous de la guerre en Libye, approuvé par L’UMPS et le front de gauche, sauf le front national, contre lequel vous manifestez souvent ? La guerre en Libye est une guerre de pillage à l’équivalent de 1830 quand les français ont colonisés l’Algérie. La guerre en Libye est un comportement totalement nazi, pourtant, je ne me souviens pas vous avoir entendu manifester contre les nazis UMPS et FG, rien. Cette guerre est un crime contre l’humanité, tout comme la tentative de déstabilisation de la Syrie, la non plus, ont ne vous entent pas.
Les propos de Claude Géant : « toutes les civilisations ne se valent pas », rien non plus. Par contre vous vous acharnez contre le front national, qui lui est le seule syndicat des travailleurs.
Vous devez prendre conscience que les organisations syndicales ne représentent pas les travailleurs, bien au contraire, les leaders syndicaux étouffent les vraies revendications des travailleurs.
Les travailleurs n’ont pas les moyens de régulariser le marché, ils sont donc obligés de défendre leurs intérêts chez eux dans leurs pays. Cela veut dire, un protectionnisme, la fin de l’immigration patronale et des barrières douanières, c’est la seule solution si on veut garder nos emplois. Ils n’y a que vous pour ne pas voir les dégâts que provoque la mondialisation voulue par le grand capital apatride. La conséquence de ce que vous étudier est pourtant très simple, le vrai fascisme ce sont les traités internationaux mis en place dans le dos des peuples européens, comme le traité de Lisbonne, l’euro, responsable de la catastrophe grec, voilà le vrai fascisme que vous ne voyez pas, n’est-ce pas.
L’un des dirigeants grecs a voulu faire un référendum, il a été exclu par les technocrates de Bruxelles, ça c’est du fascisme, et la aussi on ne vous entend pas. C’est quand même incroyable, le seul parti politique qui s’oppose à la folie de la mondialisation est le front national, et vous passez votre temps à lui aboyer dessue. Si j’étais à votre place, j’étudierai le CV de L’UMPS et du front de gauche, et vous s’y verrez peut-être plus claire, ensuite seulement vous pourrez faire un vrai constat. Je vous souhaite bonne chance, car cela va vous donner beaucoup de travail, et je ne suis pas sûr que vous allez y arrivé. Moi je suis ouvrier, et je ne vois pas en quoi vous défendez les intérêts des travailleurs, d’ailleurs je ne suis pas sûr que vous-même soyez des travailleurs, et que vous sachiez même, ce cela veut dire.


Notre réponse :

Bonsoir Monsieur,

Malgré un emploi du temps très chargé en cette période pré-électorale et les activités chronophages de chacun des militants de l'UPAC, nous avons trouvé quelques minutes afin de vous fournir une réponse.

Tout d'abord, un petite mise au point sur votre fin de courriel qui évoque le fait que nous ne soyons pas des travailleurs ni même que nous sachions ce qu'est un travailleur.
Sachez, monsieur, que l'UPAC est constituée de salariés du public comme du privé, de travailleurs malheureusement handicapés par le travail, de jeunes qui cherchent à entrer sur le marché de l'emploi ainsi que des gens précaires et/ou sans emploi qui grattent à droite et à gauche et qui n'ont donc même pas la "chance" d'avoir un poste d'ouvrier tout comme vous, alors s'il vous plait un peu de mesure et de respect dans vos propos. Vous n'avez ni le monopole des travailleurs ni le monopole de la pénibilité au travail.

Ceci étant dit. Nous avons des points d'accord avec vous et des points de désaccord.

Sur les points d'accord :
- Sur votre critique du pouvoir étasunien nous nous accordons avec vous à dire clairement que les USA expriment une forme de fascisme par son impérialisme économique et son néo-colonialisme militaire via l'OTAN.(ainsi que l'Europe,et la Chine et la Russie aujourd'hui d'une autre manière).
- Sur les traités internationaux. Nous ne disons pas autre chose que ce que vous relevez. L'Europe d'aujourd'hui et depuis sa naissance n'est que l'organisation complice du Grand capital au détriment des peuples et du prolétariat.
- Sur l'exclusion (ou plutôt l'exploitation). Il est évident que toutes les politiques coloniales quelles qu'elles furent ou sont et qui étouffent les peuples qui les subissent sont toutes condamnables et ne sont que l'expression violente du capitalisme et de son besoin d'expansion et d'exploitation des territoires étrangers et des prolétaires y résidant. La politique de la France-Afrique en est un triste exemple. Et le jeu de la pression salariale qui s'exerce via cette mécanique habile et vicieuse orchestrée par les tenants du capital est tout à fait vraie.
 
Sur les points de désaccord :
A moins que vous soyez sourd, aveugle ou de mauvaise foi , les partis de gauche (FdG, NPA) ont critiqué l'intervention de l'OTAN en Lybie ainsi que les antifas. et comme nous l'avions souligné dans un article du mois d'août, que vous n'avez apparemment pas lu, nous dénoncions cette mascarade néo-coloniale impérialiste onusienne et otantiste.
Par contre, contrairement au FN qui critique aussi ces interventions pour faire populaire, il défend en plus les dictateurs ! Dernier en date, sur la Syrie ou Jean Marie Le Pen a refusé de condamner Bachar El Assad en parlant de "simple guerre civile" et que c'était "juste un problème de politique intérieure" à la Syrie. Sans blague !! Le FN , comme toujours, défend pour la forme; de manière contestataire  les pouvoirs actuels capitalistes, reste que le FN a une vision romantique du pouvoir qui le place à chaque fois le "cul entre deux chaises", entre la condamnation ferme des dictateurs et la défense claire des peuples.
Et au contraire du FN, qui reste une organisation qui fantasme les dictatures, les militants antifascistes et du FDG, puisque vous prenez l'exemple de ce parti, condamnent fermement et sans ambiguité toute personne au pouvoir qui tue son propre peuple lorsque celui-ci veut justement son émancipation. Et à l'intervention armée, bras du capitalisme, comme en Lybie, nous préférons aider les peuples à se sortir du carcan dictatorial, non pas en les aidant massivement par les armée étasuniennes qui de force libératrices deviennent ensuite des forces occupatrices (cf Afghanistan), mais en créant les conditions nécessaires à les aider dans leur propre conquête de la liberté. (corridor humanitaire, embargo, boycott, sanctions financières, réseaux militants etc...).
Ensuite, vous évoquez le FN comme le seul "syndicat des travailleurs". A moins d'avoir une culture syndicale qui frise le zéro, le FN est un parti politique et non  un syndicat. Ce lapsus en dit long sur votre ignorance en ce domaine. Le seul point positif que l'on peut vous accorder sur le sujet syndical est effectivement l'élitisme syndical et son ultra-institutionnalisation qui freine la mobilisation des travailleurs. Mais comme  il est connu, "l'émancipation des travailleurs viendra des travailleurs eux-mêmes". Cependant pas comme votre parti politique, le FN, le propose, c'est à dire en interdisant toute association des travailleurs et en laissant les mains libres au patronat, mais comme le propose les travailleurs eux mêmes c'est à dire par une volonté commune et internationale d'abattre le capitalisme en favorisant l'organisation d'un front unique de lutte ouvrière. Parce que votre solution du protectionnisme et du nationalisme n'est que la mort à court terme de toute "nation" se croyant plus forte seule que tous les autres états réunis sous la bannière du capitalisme.
Nous, là où vous opposer le protectionnisme et le nationalisme (forme de communautarisme) , nous opposons la solidarité des peuples et l'internationalisme parce que le capitalisme est un mal mondial, il faut donc une réponse globale ce qui n'est pas inconciliable avec une mobilisation nationale forte de la classe exploitée toute entière dans son pays.(travailleurs français, immigrés, sans papiers, Chômeurs, précaires etc...) 
Enfin, pour terminer, croire au discours "social"  et "anticapitaliste" du FN c'est faire preuve de beaucoup de crédulité politique et c'est creuser sa tombe soi-même.
Mais si ce discours vous sied cela vous regarde. 
Nous, militants antifascistes seront toujours là pour faire front au Front National et à ses sbires.
Vous semblez être, monsieur, par des remarques parfois justes mais des analyses et des solutions très contestables, un amateur de la théorie du confusianisme chère à Alain Soral  ou autre Michel Collon qui, partant de postulats souvent populaires et d'obédience de gauche, arrivent à des conclusions d'extrême droite, négationnistes, racistes, nationalistes, antisionistes et fascistes.
A bon entendeur.....

L'UPAC.  

 

Puis il nous a fait un second courrier (ci-dessous). Nous avons décider de ne pas y répondre car cela devenait trop politique de parti  et que nous ne sommes pas là pour défendre quelque parti que ce soit, et que son discours était d'une telle bêtise qu' après avoir fait l'effort de répondre une première fois, le temps n'était plus à discuter avec ce genre de personnage qui , en fait, ne souhaitait pas débattre mais juste nous emmerder. 

 

Les dirigeants de L’UPAC ne sont pas des travailleurs mais des manipulateurs, la preuve, vous jouez sur l’émotionnel en mettant en avant les travailleurs handicapés, pour prétexter un soi-disant manque de respect de ma part.   

 

Contrairement à ce que vous dite, le NPA a soutenu la guerre en Libye, tout comme il soutient une intervention international en Syrie, et tout cela au nom de la solidarité des peuples, c’est une honte. Kadhafi n’a jamais massacrait son peuple, c’est de la propagande médiatique, les médias sont complices de ces crimes commis par L’OTAN en Libye, plus de 50.000 mort. La réalité c’est que le front de gauche et L’UMPS ont tous approuvés cette guerre qui est un crime contre l’humanité, pourtant, vous ne les avez pas traités de fascistes. En ce qui concerne la Syrie, c’est normal que Jean Marie le Pen ne condamne pas le régime syrien, car la Syrie est, tout comme la Lybie persécuté par les occidentaux. Ceux qui sont en train de déstabiliser la Syrie, sont les même qui ont déstabilisé la Libye. Des groupes du Qatar formé par les services secret israélien, américain, anglai, français (DGSE), d’ailleurs il y a près de 18 agent français qui ont été arrêté par l’armée syrienne, et les médias n’en parlent pas, pourquoi d’après vous ? On peut le vérifier sur le site du « réseau voltaire ».

 

Je ne pense pas que le front national soit le syndicat des travailleurs, je dis seulement, que vue les mesures qu’il propose, c’est lui qui s’en rapproche le plus, car il est évident que les leaders syndicaux nous ont trahis depuis bien longtemps.

 

le front de gauche ou L’UMPS, parlent des partenaires sociaux comme représentatif des travailleurs, ils perdent des voix. Cela les arrangeraient bien que les organisations syndicales soit représentative des travailleurs, mais ce n’est plus le cas depuis bien longtemps, voilà la vraie réalité. Le travailleur peut seulement défendre ses intérêts dans son pays, par un protectionnisme, et en empêchant une immigration patronale de casser ses revendications, aussi bien salariale, que les conditions de travail.

 

En ce qui concerne les leaders syndicaux, ils se réfèrent au traité de lisbonne, pourtant refusé par les français en 2005, ils sont exactement sur la même ligne que le Medef. L’ouverture des frontières, le libre-échange qui nous met en compétition avec des pays comme la chine, cela est une folie qui nous amènera au même niveau de vie que la chine. La commission européenne est le cheval de trois de la mondialisation, Bernard Thibault comme ses complices sont contre la préférence nationale, pas par bonté, mais par collaboration au grand capital comme vous. Les organisations syndicales sont là pour étouffer les vraies revendications des travailleurs, tout comme vous.   

Dire que les travailleurs propose une volonté commune de solidarité « internationale » pour abattre le capitalisme montre bien à quelle point vous êtes des imposteurs, vous parlez pour les travailleurs sans-même les consulter. Quand est-ce que les leaders syndicaux on fait un seul référendum pour consulter les travailleurs, sur l’immigration patronale que vous défendez, sur le protectionnisme, sur le libre-échange dont ils sont les complices ? Comme je vous l’ai déjà fait remarquer, les organisations syndicales sont prévues pour étouffer les revendications des travailleurs.

 

Qui a ratifié le traité de Maastricht avec  l’euro ? Qui a ratifié le traité de Lisbonne alors-même que les français l’ont refusé en 2005 ? Qui a voté le mécanisme européen de stabilité, et qui la laissait passer ? L’UMPS. C’est L’UMPS qui est responsable du nombre de chômeur en France, près de 5 million, de la baisse des salaires, du nombre de SDF en augmentation, sans compter la délinquance. Aujourd’hui ils continuent avec la complicité des médias, de nous faire le même numéro, gauche contre droite, et Mélenchon le sait très bien, d’ailleurs il n’est qu’un rabatteur de gauche et vous le savez, je ne vous l’apprendre pas.

Il existe une confédération européenne syndicale, s’il y avait une solidarité internationale cela se saurait depuis bien longtemps. En Europe il y a surtout des nations, ce que n’aiment pas l’oligarchie bancaire. L’oligarchie bancaire, tout comme le grand patronat, a besoin de gens comme vous pour manipulez les travailleurs a des luttent ingagnable et impossible. Toujours en faisant de l’émotionnel, essayant par-là, de culpabiliser les travailleurs, sur le pauvre immigré qu’il faut régulariser et qui deviendra le future esclave du Medef, une veille escroquerie d’antiraciste bien connue aujourd’hui.

 

Ce qui ce passe depuis quelques décennies, c’est le contraire-même de la démocratie, ce qui s’appelle du fascisme, or, c’est toujours contre le front national que vous aboyez en le traitant de fascistes ou de raciste. Les vrais fascistes ce sont les technocrates de Bruxelles et leurs valets politiques UMPS et FG, pas le front national, qui lui dénonce depuis bien longtemps la mondialisation.

 

Lutter contre le capitalisme, c’est lutter contre l’immigration patronale, pour un protectionnisme, la sortie de l’euro et de l’union européenne. L’euro est l’outil principal qui permet aux banques de nous asservir, pourtant le front de gauche soutien l’euro. Le seul syndicat qui peut protéger le peuple contre l’oligarchie bancaire, c’est l’état nation.  

 

Il me semble évident que vous roulez pour le grand capital ou alors vous ne savez pas ce que vous faite, car vos seuls arguments sont de traité de raciste, ou fasciste les gens qui défendent vraiment les intérêts du peuple. Le fait que vous vous acharnez à ce point sur les nationaux, fait de vous des suspects, car l’ennemie des français, du moins des travailleurs, c’est le mondialisme. C’est le mondialisme qui alimente les délocalisations, donc, le chômage, la baisse des salaires, la pauvreté, la mondialisation c’est la loi des grand groupes bancaire et patronaux, moi je préfère la loi des états nations. Je crains que quand vous l’aurez compris, vous et le NPA, il sera trop tard.

Je maintien que vous n’êtes pas des travailleurs, et les travailleurs qui vous ont rejoint, sont des cadres, des profs, des étudiants, probablement aussi des homosexuelles persécuté par ceux qui leur ont fait croire qu’il fallait mettre en avant sa sexualité. En ce qui concerne les travailleurs Handicapé, en tant qu’intérimaire j’ai travaillé près de 18 moi dans un ETH « les papillons blancs ». Je trouve cela très scandaleux de les manipulés, car c’est bien ça que vous faite, puisque vous n’arrivez plus à mettre les travailleurs de votre côté.

 

Pour en finir, vous et les leaders syndicaux, le NPA, vous n’avez aucune légitimités à représenter le monde du travail, d’ailleurs vos seuls arguments à traité des millions de français de raciste ou de fascistes vous décrédibilise tous les jours. Votre comportement montre bien à quelle point vous êtes antifrançais, car quelqu’un qui se sent français, ne traite pas son pays de raciste comme vous le faite en le criant dans les rues. Ensuite, ceux qui sont négationniste, sont ceux qui mettent des lois antiraciste et empêche les historiens de faire leur travail, ce sont cela qui sont les négationnistes, pour moi le mot « nationaliste » n’est pas un gros mot, ni l’antisionisme, car les sionistes sont une catastrophe pour la France et le monde entier, par contre, les vrais raciste fascistes antifrançais ces vous. Je ne vous souhaite pas bonne chance.

   Avouez, qu'il y a quand même du lourd....

L'UPAC

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans politique
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".