Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 11:52

DECLARATION COMMUNE
SAF - SM - CGT - CFDT - Solidaires - CFE-CGC - UNSA

La liberté d'accès à la justice pour tous
est remise en cause par l'introduction
d’une taxe de 35 euros !

Depuis 2007, les attaques contre la Justice se multiplient. La réforme
de la carte judiciaire a entraîné la suppression de nombreux tribunaux
(Tribunaux de commerce, d’Instance et de Grande Instance) ainsi que 61
Conseils de Prud’hommes, éloignant ainsi la Justice des citoyens.
Aujourd’hui, un nouveau pas est franchi avec l’instauration d’une taxe
de 35 € pour toutes instances introduites devant les juridictions
civiles, sociales, administratives et prud'homales remettant en cause la
gratuité de la procédure et, de fait, l'accès au juge pour des milliers
de salariés, consommateurs, locataires, etc.

Un nouveau coup contre les justiciables
La remise en cause de la gratuité de la procédure, c’est l’instauration
d’un obstacle supplémentaire pour que les citoyens ne puissent pas
demander la reconnaissance de leurs droits et la  réparation de leurs
préjudices !

C’est 35 € pour cette salariée qui demande la communication de ses
bulletins de paye ou documents de fin de contrat, cela fait cher la
photocopie !
C’est 35  € pour les salariés victimes d’accident du travail ou de
maladies professionnelles qui demandent la juste indemnisation de leur
souffrance.
C’est 35 € pour les citoyens-consommateurs qui voudront mettre en cause,
pour recouvrer des sommes souvent modestes, le fabricant d’un produit
défectueux, ou, la grande surface, leur banque ou compagnie d’assurance,
le fournisseur indélicat qui n’honore pas son contrat…
C’est encore 35 € pour les locataires qui demandent la restitution de
leur dépôt de garantie aux propriétaires.
C’est aussi 35 € en plus qui seront mis au final à la charge des
emprunteurs ou des locataires qui ont des difficultés pour payer leurs
dettes, et sont assignés par leurs créanciers.

Cette mesure intolérable entrave l’accès au droit et au Juge, pourtant
protégé par l’article 6 de la convention européenne des droits de
l’homme, au prétexte inique d’alimenter le financement de missions de
service public de la Justice que l’Etat a la charge d’assurer lui-même,
sans mettre à contribution forcée les justiciables, et particulièrement
les plus fragilisés.

Nous exigeons le retrait de cette taxe de 35 € et d'ores et déjà nous
appelons tous ceux pour qui le mot Justice a encore un sens, à exiger
par tous moyens l’abrogation de cette loi liberticide.

AGISSONS ENSEMBLE
Pour la gratuité de la Justice

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans syndicats
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".