Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 12:44

"Y'a plus de sous mon pauvre monsieur !" Voilà la rengaine bien assénée par les gouvernants, bien diffusée par des médias aux ordres et bien acceptée du coup par une partie de la population malheureusement trop résignée.

     Or, ce que l'on ne dit pas ou trop peu, ou ce qu'"ILS" ne veulent pas que l'on comprenne, c'est que l'état français est le premier "délinquant" de France. Avec un détournement et un pillage de la richesse des citoyens organisés, planifiés et dirigés sciemment contre la classe prolétaire à la faveur de la classe dirigeante.

      2   exemples (et il y en a d'autres) : - l'externalisation des services publics.

                                                                      - le PPP, partenariat public/privé.

       L'externalisation des services publics, appelée aussi "gestion déléguée", est le transfert de compétence du public au privé. Mais cela ne se fait pas n'importe comment. Le secteur privé récupère les activités du secteur public qui sont rentables et laisse au secteur public tout ce qui ne rapporte pas ou trop peu. Par exemple, sur le secteur hospitalier, l'accueil et le traitement des dossiers des patients incombent à l'hôpital public et les actes médicaux facturés sont transférés aux hôpitaux privés (cliniques). Dans un sens, le public n'a que des coûts et le privé que des recettes. Pas mal !!  Et ceci avec l'argent des contribuables, le vôtre, le nôtre. Notre richesse monétaire ne sert même plus au fonctionnement par les recettes qui devraient alimenter notre système de santé comme les services publics dans leur ensemble.Parce que toutes les administrations sont sur ce même type de démantèlement qui ne sert que le transfert honteux de l'argent du public sur le secteur privé. Dans toutes les administrations françaises le privé s'immisce avec l'aide de l'état dans le champ de compétence public avec le seul but de faire des profits et petit à petit d'ôter toutes  les recettes au public c'est à dire la masse financière nécessaire au fonctionnement du pacte social de 1945  pour une économie de solidarité et de répartition. Le système de la régie publique pourtant beaucoup moins onéreux est donc condamné à terme à disparaitre.

         Le partenariat public/privé est encore plus impactant. Le PPP est l'incarnation du hold-up des grandes entreprises privées sur l'argent des contribuables par la courroie de transmission qu'est l'état. Comment ça marche ? Très simple, toutes les infrastructures, constructions d'universités , d'hôpitaux, de prisons etc...sont, en générale, toutes confiées à Eiffage ou Vinci, entreprises du CAC 40 (et très peu à des petites entreprises locales pourtant la plupart de 25 à 30% moins chères), ceci sur la base d'un contrat de location avec option d'achat de 30 ans. Eiffage ou Vinci, en plus des coûts de construction louent donc ensuite les constructions à l'état et ceci coûte extrêmement cher, des centaines de milliers voire des millions d'euros mensuels pour 1 construction ! C'est un pillage de notre richesse orchestré purement et simplement. Depuis 2009, sur certains ministères qui ont développés le PPP, la part du budget allouée au PPP à plus que doublée. Dans le budget 2012 de la branche pénitentiaire du ministère de la justice, la part des PPP dépasse 50% du budget total !! Une partie non négligeable de l'argent des contribuables remplit ainsi les caisses d'entreprises du CAC 40 qui en plus, pour couronner le tout, sont exonérées de cotisations patronales, emploient des sans papiers, font de la finance et favorisent leur évasion fiscale pour ne pas payer ou presque pas l'impôt. Aussi, ces entreprises ne participent même pas à la richesse nationale ou trop peu par rapport à leurs situations.

          Tout cela se fait avec la complicité des politiques au pouvoir parce qu'ils ont bien la main sur ce vol organisé.

           Depuis plus de 10 ans, l'investissement budgétaire réel de l'état sur les services publics n'a fait que décroitre, donc nous ne dépensons pas trop et nous ne coûtons pas trop cher contrairement à ce que les gouvernants nous disent. C'est un faux prétexte pour continuer à paupériser la population.

           L'appauvrissement des ressources étatiques (recettes) est par conséquent un choix politique délibéré, complètement libéral par un renflouement  (transfert d'argent) via l'institution (état) du système capitaliste (profits).

           Le problème n'est donc pas qu'il n'y a pas d'argent mais bien le système du capitalisme d'état qui détourne la richesse nationale en faveur du monde financier qui se fout, lui, totalement de l'avenir et du bien être de la population.

 

 

            Alors, chèr(e)s camarades, de l'argent il y en a. 

            Ne laissons pas faire plus longtemps ce pillage organisé.

            Nous ne leur devons rien, c'est eux qui nous doivent des comptes !

 

 

     Les militants de l'Union Prolétaire Antifasciste Creusoise. 

 

Petit bonus pour illustrer :

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".