Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 20:25

Mener une « contre offensive rigoureuse et vigoureuse » face à la montée du FN. Tel est l'objectif que Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, a affiché lors de la journée organisée jeudi 19 janvier par l'Institut d'histoire sociale de la centrale (IHS), baptisée « Le Front national démasqué par l'histoire ». « Toutes les occasions doivent être saisies pour réaffirmer qu'il n'y a aucune place ni dans notre point de vue, ni dans notre pratique, pour le racisme, pour la xénophobie, pour l'autoritarisme », ces « traits hideux de l'extrême droite », selon M. Thibault, qui sont aussi, pour lui, ceux du FN. « Si nous n'avons nulle intention de stigmatiser les salariés séduits par le discours du FN, nous avons la ferme volonté de discuter avec eux de la vraie nature de ce parti et de ses objectifs, et de les convaincre de la nocivité de ses projets », a ajouté M. Thibault.

« La réponse à la crise du système capitaliste n'est pas l'émergence d'un pouvoir autoritaire avec une cheftaine à sa tête », a continué le secrétaire général. « L'extrême droite française,notamment représentée par le Front national et en quelque sorte incarnée par Marine Le Pen, constitue une mouvance politique délétère pour le monde du travail », a-t-il ajouté, poursuivant : « Il n'est donc pas envisageable, au nom de la liberté d'opinion dans la CGT que celle-ci puisse être représentée, à quelque niveau que ce soit, par des militants revendiquant publiquement leur adhésion au concept de préférence nationale ». Une référence à « l'affaire » Fabien Engelmann, qui a remué la CGT au l'an dernier (voir ici et ).

Pour lui, la CGT est l'antithèse de l'extrême droite: « La CGT se réclame de l'internationalisme, de la solidarité entre travailleurs de toutes origines, d'une vision du monde structurée par le clivage de classe et non par celui des frontières nationales », a ainsi affirmé M. Thibault, disant la fierté que la CGT a d'avoir porté à sa tête Henri Krasucki, et d'avoir eu comme militant Missak Manouchian, tous deux héros de la Résistance.

Un Bernard Thibault très offensif donc, qui a suivi de bout en bout les travaux des spécialistes invités, comme l'historien Jean-Paul Gautier, le sociologue Sylvain Crépon, ou encore Jérôme Beauvisage et René Mouriaux tous deux membres de l'IHS-CGT.

C'est un geste politique fort au moment où Marine Le Pen revient à l'offensive dans l'électorat ouvrier, avec des actions comme celle du mercredi 18 janvier devant l'usine PSA à Sochaux (voir l'article de notre correspondant Jean-Pierre Tenoux). La candidate du FN ne se prive d'ailleurs jamais d'attaquer les syndicats, CGT en tête, promettant, si elle est élue, de favoriser la naissance de « syndicats libres ». Un euphémisme pour désigner des structures qui seraient compatibles avec les idées défendues par le parti d'extrême droite.

Le leader de la CGT est en tout cas inquiet de la montée du FN à la base (voir ici). D'ailleurs, la salle était pleine de plusieurs centaines de personnes, et la CGT a dû, selon elle, refuser l'accès à 150 personnes. C'est dire si la préoccupation dans les rangs cégétistes est réelle. La réponse à la montée du FN a aussi été au programme lors de la rencontre entre Bernard Thibault et François Hollande le 9 janvier.

Une inquiétude que semble en tout cas partager Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche. Ainsi, lors de son discours à Metz le 18 janvier, il a multiplié les attaques contre Marine Le Pen (Voir ici ). Et l'un de ses lieutenants, l'élu parisien Alexis Corbière, vient d'ailleurs de publier un livre de décryptage du discours de Marine Le Pen intitulé Le parti de l'étrangère : Marine Le Pen contre l'histoire de France, (Tribords éditions, 176 pages, 6 euros.)

Source: VISA

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans syndicats
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".