Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 10:28

Le Thor 15 août Saint Napoléon    

 

 

En 1806, le premier empire sous Napoléon 1er institue la fête nationale le 15 août. Pour se faire et y donner une légitimité auprès du peuple français on a sorti du tiroir un obscur martyr du 4ème siècle "Santo-Néopolis" qu'habilement ont muta vers la traduction de Saint-Napoléon ce qui faisait résonance avec l'empereur Napoléon, ça c'est pour la côté mystique.Puis, on y accola la journée de l'assomption, ça c'est pour la côté eucuménique. Et enfin, on y a entretenu la légende du jour de la naissance de l'empereur lui-même, le 15 août 1769, ça c'est pour le côté charismatique.

De 1806 à 1813, cette fête nationale célèbra surtout le régime avec la gloire de la nation tout en s'appuyant sur la tradition française des fêtes catholiques (toussaint, ascencion etc...) et paiennes (carnaval, charivari) ce qui, surtout dans les campagnes lui permettait de cimenter la plèbe autour des élites.

De 1815 à 1848, le 15 août devint plus confidentiel car célébré dans les milieux bonapartistes. Et si les Bourbons au pouvoir l'ont maintenu ce ne fut là encore que dans un but de provoquer une liesse populaire et contenir d'éventuelles contestations locales.

Le 16 février 1852, Napoléon III officialise de nouveau par décret le 15 août ou plus précisément la Saint-Napoléon pour favoriser l'instauration d'un ordre civique radicalement différent, susceptible de « réunir tous les esprits dans le sentiment commun de la gloire nationale ». Le choix de cette date fut la première d'une série de tentatives visant à « bonapartiser » consciemment le régime issu du coup d'État de décembre 1851, processus qui culminerait dans la restauration de l'Empire à la fin de cette même année. Cette célébration nationale dura jusqu'à la guerre avec la prusse en 1870. Ce fut ensuite après la défaite contre la prusse que le 14 juillet fut mis en place en 1880 sous la troisième république afin, lui aussi, de remobiliser l'esprit national.

Ce qui est intéressant dans le 15 août, ce fut la joute théatrale de pouvoir qu'il y eut entre les institutions bonapartiennes (mairies) et l'église alors que toutes les deux ne cherchaient que la même chose: un outil supplémentaire de l'aliénation du peuple. Ce consensus à donc par conséquent en grande partie fonctionné. Comme plus tard, celui du 14 juillet. C'est en sorte l'utilisation habile du syndrôme de Stockholm.

 

Sources: wikipédia.org, Histoire.fr, France Culture.fr.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".