Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 13:26

Comment le  FN de Villeurbanne explique  la "préférence nationale" : il excite au racisme sur son site avec des dessins

 

Comme tous les mouvements fascistes, le Front National ( "nouveau" ou pas) développe sa  propagande  sur deux niveaux  en même temps : le discours officiel du moment et le discours du "non-dit" . Ainsi le sujet de la "préférence nationale". 

 

Pour la vitrine médiatique, pour faciliter les rapprochements avec l'UMP,  Le Pen (fille) essaie d'avoir un discours de "gestionnnaire". Elle  prétend  qu'il n' y a rien de raciste ni de discriminatoire dans  sa "priorité nationale"  consistant à  accorder la couverture sociale,  le logement  sur le critère de la nationalité.  C'est pourtant un principe contraire à la Constitution. Contraire aux principes de la République (dont elle voudrait pourtant nous faire croire qu'elle les respecte) : Liberté, Egalité , Fraternité.

 

En parallèle, le FN développe l'autre versant de son discours, celui de  la démagogie du "non-dit" (cf  ces anciennes affiches de Le Pen-père : "Je dis tout haut ce que vous pensez tout bas") : le "non-dit"  de la rancoeur, des préjugés et et de la haine raciste. 

Ainsi, on voit les militants frontistes se répandre partout, se prétendant victimes  et inversant sans honte la réalité, pour désigner des boucs émissaires responsables de tous leurs maux : "le social, c'est que pour les immigrés, les immigrés délinquants,... ils nous envahissent ... nous  les français on ne nous donne rien", etc etc...

Rien d'étonnant donc à voir publiés,  sur le site du Front National de Villeurbanne, des dessins où derrière le thème de la "préférence nationale", l'incitation au  racisme est évidente.

L'auteur ? Ce n'est pas un jeune adhérent de base et excité  du FN, mais un cadre de la Fonction publique, âgé de 43 ans, Stéphane Poncet. Désigné par le FN pour être candidat aux législatives de juin 2012.  Secrétaire fédéral adjoint du FN du Rhône.

 

Sitôt que la presse a fait savoir ces  flagrantes provocations à la haine raciale, les hautes autorités du FN ont donné l'ordre de les retirer du site de Villeurbanne : le "non-dit" raciste s'entendait  trop fort en pleine "opération dédiabolisation". 

Le secrétaire départemental, Christophe Boudot,  soutient  Poncet : "Les accusations de racisme portées contre Stéphane Poncet tiennent plus de la chasse aux sorcières qu'autre chose" (Lyon-Mag).  " On est pour la préférence nationale. Ça peut être illustré en dessin" (Lyon Capitale ).

Quant à Bruno Bilde, chef de cabinet de de MLP, il minimise, laissant entendre que le cadre FN du Rhône ne sera pas exclu : " On en a trop fait sur cette affaire". (Lyon Capitale)

 

En pleine "opération maquillage  et dédiabolisation", en pleine collecte de signatures de maire, et juste après le scandale de sa participation à un bal organisé par des néo-nazis en Autriche, Le Pen-fille  ne pouvait que condamner devant les médias ces dessins de S. Poncet.  "Ignobles", "faute politique",  a-t-elle déclaré.  Il ne s'agit que d'une condamnation  de forme. Pas de condamnation du fond, càd  l'encouragement  au racisme que  véhiculent  les "oeuvres" de ce responsable FN .

Encore moins une condamnation  de la "préférence nationale" que ces dessins illustrent : cette "priorité nationale", maquillage de la xénophobie, qui est au centre de toute la propagande et de l'idéologie du FN, au centre de tous les discours de Marine Le Pen.

 

Quelques-uns des dessins parus sur le blog du FN Villeurbanne, signés Stéphane Poncet, secrétaire départemental adjoint :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BFM-TV :Front national : polémique autour de caricatures

Hier soir, nos confrères d'Europe 1 évoquaient les caricatures présentes sur un blog de la section FN de Villeurbanne. Aujourd'hui, alors que l'affaire a pris un tour polémique, Marine Le Pen s'est retrouvée contrainte de prendre position. La candidate du Front national évoque ainsi une "faute politique".

 

 

Source: Ras l'Front Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans politique
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".