Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 12:52

webster

(Québec) Après avoir vu son groupe Limoilou Starz retiré de la programmation d'Envol et Macadam en 2002, le rappeur Aly Ndiaye, alias Webster, considère que le festival de musique alternative applique une politique de deux poids, deux mesures, en gardant à son programme cette année le groupe Légitime Violence, critiqué pour son ultranationalisme et ses reprises de pièces du groupe antisémite français Evil Skins.

«Je trouve ça vraiment déplorable», a commenté au Soleil le rappeur dont le père est Sénégalais et la mère Québécoise et qui donne parfois des conférences sur le racisme dans les écoles. Même si Philippe, bassiste de Légitime Violence, a nié dans nos pages que son groupe soit néonazi ou fasciste, le rappeur n'a pas été convaincu par ses explications.

«À l'époque, on nous avait retirés d'Envol et Macadam parce qu'on prétendait que le groupe avait des liens avec le scandale de la prostitution juvénile alors que ce n'était pas le cas. Personne de Limoilou Starz n'a été arrêté pour ça. Nous connaissions certains des accusés, car nous avons grandi dans le même quartier qu'eux, mais ils ne faisaient pas partie du groupe. Il y a bien un des accusés qui est apparu sur la même compilation que nous, et je crois que c'est ça qui avait mené à notre retrait du festival», se souvient Webster, qui avoue toutefois avoir participé à Envol et Macadam en tant qu'artiste solo il y a deux ans.

Plaintes

 

Cette année, une vingtaine de plaintes contre la présence de Légitime Violence à Envol et Macadam le 1er octobre ont amené le conseil d'administration à se pencher sur le cas du groupe skinhead. Le directeur général Simon Gaudry a toutefois décidé de ne pas accéder à la demande des plaignants, soulignant que le festival ne faisait pas de censure, que les autorités policières ne lui avaient pas suggéré de retirer le groupe de sa programmation et ajoutant qu'à sa connaissance, ils n'avaient rien à voir avec le mouvement néonazi.

«Moi, je trouve que c'est deux poids, deux mesures! Je crois que le fait que M. Gaudry connaisse bien certains membres du groupe ait pesé dans la balance. Si ce groupe disait du mal des francophones en les traitant de frogs, est-ce qu'il serait là pareil?» se demande le rappeur.

Aly Ndiaye avouait ne pas connaître Légitime Violence avant d'apprendre que plusieurs plaintes avaient été acheminées à Envol et Macadam. «Mais je me suis informé sur eux et, s'ils ne sont pas néonazis, ils partagent tout de même des idées ultranationalistes et d'abus identitaire et il semble qu'ils aient de gros problèmes avec les gens de gauche», déplore-t-il.

Evil Skins

«Aussi, selon moi, s'ils reprennent des chansons d'Evil Skins, c'est déjà un bon indicateur de leur mentalité. Si tu reprends les pièces d'un groupe néonazi, c'est que ça te parle», ajoute-t-il.

Légitime Violence a repris au moins deux pièces d'Evil Skins, Bêtes et méchants et Amour perdu, une chanson qui se moque des juifs dans les camps de concentration et qui se termine par le vers «Déroulons les barbelés, préparons le Zyklon B». L'ancien bassiste de ce groupe français, Régis «Madskin» Kerhuel, purge présentement une peine de prison pour le meurtre d'un jeune Noir, empoisonné après avoir été forcé à boire un mélange de bière et de peroxydase en 1990.

«Mon cousin a été attaqué il y a cinq ans par des gars proches de ce milieu», enchaîne Webster en faisant référence à l'agression dont a été victime le rappeur Eddie Racine en 2006. Racine avait été agressé par cinq skinheads néonazis qui l'auraient poursuivi en criant «White Power».

Le jeune père de famille avait ensuite été sauvagement battu à coups de clé à molette. Une opération avait été nécessaire à la suite de l'agression, et il avait fallu lui refaire le visage. Personne n'a jamais été mis en accusation dans ce dossier, même si la police avait arrêté deux individus.

D'autres appels au retrait

Mis au courant de la décision d'Envol et Macadam de garder Légitime Violence à sa programmation, le rappeur Webster a décidé de mener sa propre campagne sur Facebook pour inciter le festival à réviser sa décision. Le blogue de gauche L'observateur du Québec a emboîté le pas cette semaine.

«J'invite les gens à écrire au festival pour leur demander de retirer ce groupe de leur programmation. Je sais qu'il y en a plusieurs qui ont écrit, mais je ne sais pas l'effet que ça aura. Idéalement, il faudrait qu'ils les retirent, mais, au moins, il faudrait qu'ils réagissent à nos arguments», explique le rappeur, qui a lui même acheminé une lettre au festival.

«Comment pouvez-vous laisser une vitrine à un groupe de musique reprenant des chants néonazis?» demande-t-il dans la missive qu'il dit avoir écrite pour informer le festival de son désarroi par rapport à sa décision.

Dommage

«Envol et Macadam est un très bel événement. C'est dommage que ce choix peu judicieux vienne ternir l'image de ce festival. Avez-vous pensé à leurs supporteurs? Toute la crème raciste et néonazie de Québec va sortir de son trou pour aller voir ça. Les Noirs, les Arabes, les Asiatiques, les Latinos, les homosexuels et les gens de la gauche devront-ils éviter Saint-Roch cette journée-là? Ou au contraire, viendront-ils confronter ce groupe et leurs supporteurs?»

Sur le blogue L'observateur du Québec, Robert Tremblay invite aussi ses lecteurs à s'opposer à la venue de Légitime Violence en communiquant avec le festival.

Pour Webster, ces initiatives démontrent que plusieurs ne sont pas d'accord pour qu'on laisse une place à ce groupe. Le rappeur avoue également qu'il est partagé à savoir s'il ira faire un tour à Envol et Macadam la journée du spectacle. «J'aimerais être dans le coin si quelque chose se passe, mais, en même temps, je ne voudrais pas jeter de l'huile sur le feu», conclut-il.

Source : site "Le soleil".

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans culture
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".