Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 19:07

SUISSE] Deux politiciens gazés lors de la manif anti-capitaliste à Berne – samedi 8 octobre 2011

Les anti-capitalistes ont manifesté bruyamment à Berne

La manifestation de la campagne anti-capitaliste (Antika) s’est déroulée sans violence. Bien que le cortège ait défilé à travers la ville, la police n’a pas dû à intervenir. La marche s’est terminée devant l’école d’équitation.

Environ 100 personnes ont manifesté samedi après-midi à Berne avec véhémence contre le capitalisme. Ils se sont déplacés avec des pétards, et la musique tonitruante à travers la ville. Il y a aussi eu un incident.

Deux personnes, qui étaient en marge du cortège, ont été attaquées avec du gaz poivré, comme l’a déclaré Michael Fichter, porte-parole de la Convention de la police cantonale de Berne. Ce qui s’est passé au début de la manifestation. De plus amples détails ne pouvaient pas être avancé.

Aucun dommage

Aucun dommage matériel important n’a été à signaler, selon Fichter qui est resté jusqu’à samedi soir. Il y a eu aussi de nombreux contrôles lors de la manifestation.

La plupart des participants au rassemblement étaient vêtus de noir et masqués. Sur une grande banderole arborant des slogans de la manifestation: « Bougez, abolir le capitalisme » A plusieurs reprises le cortège s’est arrêté au cœur de la vieille ville. Puis l’un des participants a donné un bref discours à travers un mégaphone.

Nombreux spectateurs

La manifestation s’est même déroulée pendant les heures d’ouverture des magasins dans le centre-ville de Berne. Par conséquent, les passants en nombre étaient sortis. De nombreux badauds se sont arrêtés et ont regardé l’animation dans la vieille ville.

Le cortège n’était pas grand, mais très bruyant, applaudi par les manifestants par des lancés de pétards assourdissants à plusieurs reprises. Le transport public a été partiellement paralysé.

Les manifestants ont terminé leur manifestation après environ deux heures devant l’école bernoise d’équitation.

Manifestation non autorisée

Même le vendredi, plusieurs fenêtres dans la forteresse barricadée pour empêcher de possibles dommages à la propriété. Marc Heeb de la police commerciale a déclaré au Berner Zeitung, que la manifestation n’était pas autorisée et a regretté ne pas avoir eu à sa disposition un numéro de contact de la part des manifestants. La ville de Berne avait prévu, et ce dès le début de la manifestation des fortes mesures de sécurité avec de nombreux policiers. «Cette manifestation est suivi sur notre écran radar», explique Reto Nause, directeur de la sécurité.

Auteurs inconnus

L’Organisation Antika a appelé il y a une semaine à cette manifestation. L’appel à cette manifestation bruyante a été lancé dans le cadre de la campagne Antika, qui veut attirer l’attention sur le « système inhumain du capitalisme. »

Qui sont exactement les auteurs de l’Antika, qui sont inconnus. En outre, « l’Alliance contre toute les droites » appelle à la manifestation sur son site Internet. Le collectif a été dans le passé chargé d’organiser les manifestations nocturnes anti-fascistes. Les deux manifestations nocturnes des deux dernières années ont été relativement calmes.

Presse bourgeoise -Berner Zeitung, 09/10/2011

Traduit par le chat noir émeutier, 11/10/2011

Deux politiciens gazés lors de la manif Antika à Berne

En marge de l’événement, deux politiciens bernois ont été attaqués au spray au poivre.

L’incident s’est déroulé au début de la manifestation, a indiqué à l’ats le porte-parole de la police cantonale bernoise Michael Fichter. Les deux victimes sont Roland Jakob, le chef du groupe UDC au législatif de la ville de Berne et l’indépendant Jimy Hofer, également membre de l’organe délibératif.

leur presse

Source: Le Réveil, 10/10/2011

Des photos de la manif sur Indy Suisse Allemande:

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans politique
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".