Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 12:01

Los Angeles (Californie) - France USA Media.

occupy_la3

“Le peuple, uni, ne pourra pas être défait”. “Nous sommes les 99%”. Les pancartes commencent à s’agiter en cette matinée de jeudi. “Tout le monde au carrefour !” crie une jeune femme dans le mégaphone. Quelques dizaines de personnes accourent. Le tam tam rameute. C’est parti pour une nouvelle manifestation. Pourtant, nous sommes bien loin de Wall Street. A 3932 kilomètres, très exactement, sous le soleil de Los Angeles.

Le mouvement “Occupy L.A.” est né la semaine dernière en solidarité des protestations anti-Wall Street à New York. Environ cent cinquante personnes se retrouvent chaque jour devant l’Hôtel de Ville de L.A., deuxième ville du pays. Et beaucoup plus le week-end. Quelques dizaines dorment sur place, dans des tentes de fortune. “90% de notre effort va au soutien de nos amis new-yorkais, explique Giovanna Trimble, étudiante de 23 ans. Et nous fonctionnons uniquement grâce aux donations : pour la nourriture et la logistique - ordinateurs, téléphones portables”. Son t-shirt dit “Eat the rich”, un jeu de mot entre “les riches” et la nourriture trop riche.

occupy_la2

Au-delà du soutien à New York et des mouvements qui commencent à naître dans d’autres villes américaines, “Occupy L.A.” veut répondre à des spécificités locales. “On essaie de convaincre les syndicats californiens à s’engager derrière nous, explique Paul Murufas, 20 ans et “occupeur professionnel”, comme il dit. “La population latino a également de la sympathie pour tout cela. Il faut maintenant qu’elle nous suive”. Les Hispaniques, première minorité du pays, représente environ 40% de la population en Californie du Sud. Un “vivier” de voix très courtisé au moment des élections…et par les groupes anti-capitalistes actuels.

occupy_la

Contrairement au mouvement new-yorkais, celui de Los Angeles paraît plus hétéroclite. Sur une table tréteaux et un drap posé par terre, une librairie improvisée propose de la littérature “libertarienne” - une mouvance ancienne qui récuse l’intervention de l’Etat dans la vie privée. A vingt mètres de là, cinq jeunes se tiennent par les épaules et prient de longues minutes. Sur le trottoir, adossé contre un poteau, une écologiste d’une cinquantaine d’années hurle contre la “mort de la planète”. Le message anti-capitaliste est donc un dénominateur commun à des groupes bien différents les uns des autres.

Mais si l’on ose comparer ce mouvement à celui du Tea Party, qui est également né à la base en 2009 avant d’être récupéré par les politiciens, c’est la vexation garantie ! “Non non, s’offusque Giovanna Trimble. Je ne vois aucun point commun. Nous ne sommes par le Tea Party de la gauche”. Les Américains apprennent donc la protestation “à l’européenne”, non sans maladresse. “On suit de près ce qu’il se passe en Grèce ou en Espagne, reprend l’étudiante. Mais je suis heureuse d’être aux Etats-Unis, où nous sommes protégés par la liberté d’expression (garantie dans la Constitution, NDLR). Jusqu’où le mouvement ira ? Point d’interrogation.

    Partager cet article
    Repost0

    commentaires

    Non au Front National !

    Camarades ,

    Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

        Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

    De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

    - Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

    -Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

     

    Ne lâchons rien ! 

    Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

     

    Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

                Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

     

                Site "moonstomp" : Clic<  link

     

               Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

     

                Site "Antifa Wear" : Clic<  link

     

              Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

     

                 Site "FFC Production": Clic< link

     

      Badges UPAC:

     

    Modèle 25 mm

     

    Badge-UPAC-GM.jpg

     

     

     

    Modèle 32 mm.

     

    badge-UPAC.jpg

     

     

    Fabrication "FFC Production".