Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 19:55
Marine Le Pen valse à Vienne avec des pangermanistes

Vendredi soir, Marine Le Pen a valsé dans le bal traditionnel d'une corporation secrète où des négationnistes sont chaque années ovationnés.

REUTERS/Regis Duvignau

Invitée par le FPÖ, le parti autrichien d'extrême-droite, la présidente du FN était à Vienne ce vendredi. Elle a rencontré le leader de cette formation et a participé au bal d'une corporation pangermaniste. 

En peine campagne présidentielle, la présidente du FN a répondu à une invitation du FPÖ, le parti autrichien d'extrême-droite. Ce vendredi, Marine Le Pen a rencontré Martin Graf, la personnalité d'extrême-droite qui occupe actuellement les plus hautes fonctions au coeur d'un État européen: ce député du FPÖ, le parti de la liberté, est depuis 2008 vice-président du Parlement autrichien. 

Le positionnement du FPÖ

Créditée de 26% des intentions de vote aux élections législatives de 2013, cette formation en pleine expansion a opéré depuis 2005 une mue idéologique radicale. En juin 2011, elle a modifié son programme pour inscrire l'Autriche dans une "communauté culturelle allemande". La référence nazie, assumée, avait été gommée par Jörg Haider en 1997.  

Martin Graf est un idéologue, le chef de file de l'aile la plus dure de l'extrême-droite autrichienne. Il est membre d'Olympia , une "Burschenschaft", corporation secrète interdite aux juifs et aux femmes dont les membres sont chargés de véhiculer dans la société, par des biais détournés, des idées néonazies, pangermanistes, antisémites et négationnistes. Ils pratiquent le duel au sabre dans les caves des beaux quartiers de Vienne et se reconnaissent entre eux à la balafre qu'ils se doivent d'exhiber sur une joue. 

Ce vendredi soir, Martin Graf a emmené Marine Le Pen valser au bal traditionnel de ces corporations, une réception fermée à la presse où, chaque année, sont ovationnés des négationnistes. L'information a été confirmée par téléphone à L'Express par l'attaché de presse de Martin Graf. Marine Le Pen était avec le numéro 2 du FN Louis Aliot. Entre 3000 et 5000 manifestants étaient rassemblés devant les portes du bâtiment pour dénoncer le bal. Et elle a dîné avec le numéro 1 du FPÖ, Heinz-Christian Strache. 

Martin Graf prononce un discours devant la Burschenschaft "Olympia", en juin 2009.

Martin Graf prononce un discours devant la Burschenschaft "Olympia", en juin 2009.

REUTERS/Dominic Ebenbichler

"Ce bal fait la fierté de l'extrême-droite dans toute l'Europe, explique Heribert Schiedel, spécialiste du FPÖ. Les participants s'y rencontrent et rentrent chez eux en disant partout: c'est génial que nous puissions nous retrouver dans un tel endroit!" 

Les invités défilent sous les dorures baroques et sur des parquets au vernis impeccable, au son de la musique de Strauss et des cris des opposants restés, avec les caméras de télévision, aux portes du palais.  

Ce bal rengorge l'extrême-droite dans toute l'Europe 

A l'occasion du traditionnel cérémonial d'ouverture, des figures de proue du négationnisme sont ostensiblement applaudies, comme John Gudenus, un ancien membre du FPÖ dont le fils doit porter les couleurs du parti aux prochaines élections municipales à Vienne.  

Bruno Gollnisch, germanophile qui soigne ses contacts en Autriche, est un ami du député autrichien FPÖ Andreas Mölzer, avec lequel il a effectué un voyage au Japon en 2010. Par deux fois, l'élu de Lyon, qui se présente aux législatives en PACA sous l'étiquette du FN, a participé au bal. En 2008, c'est Jean-Marie Le Pen qui en était l'invité d'honneur. 

L'Autriche a déployé un dispositif policier particulièrement important autour de la Hofburg, le palais des Habsbourg, au coeur de la Vienne impériale, où a lieu la soirée mondaine. Il donne sur la Heldenplatz, la place des Héros. Là où, en 1938, Adolph Hitler prononça l'Anschluss, l'annexion de l'Autriche à l'Allemagne. 

A la suite de la publication de cet article, vendredi,le Front national a réagi par le biais du communiqué suivant: "Contrairement à plusieurs informations fantaisistes, Marine Le Pen a été invitée à l'un des plus célèbres et traditionnels bals de Vienne. Les élucubrations répandues par certains médias relèvent de la diffamation pure et simple et se font le relai de l'extrême gauche autrichienne qui depuis des années cherche à faire interdire tous les bals viennois, symboles à leurs yeux du respect des traditions autrichiennes. Participent à ce bal des personnalités et des élus de toutes origines. Des journalistes seront d'ailleurs présents à cette soirée mondialement connue".  

La réponse de L'Express: Les informations du communiqué du Front National sont fausses. Le bal auquel a participé Marine Le Pen n'est pas l'un des plus célèbres de Vienne. C'est uniquement le plus décrié. L'extrême-gauche autrichienne ne cherche pas à faire interdire tous les bals viennois. Celui-ci en tout cas n'aura plus lieu, après 59 éditions, car la Hofburg refuse désormais de l'accueillir. La tradition des bals à Vienne est appréciée de l'immense majorité de la population autrichienne. Il y a 600 bals par saison à Vienne. Des personnalités et des élus de toutes origines ne participent pas au bal où a dansé Mme Le Pen. Il y avait uniquement des sympathisants d'extrême-droite, protégés par un corridor impressionnant de policiers et des hélicoptères en patrouille. Car dehors, entre 3000 et 5000 personnes dénonçaient la tenue de ce bal. Les journalistes se sont vus interdire l'entrée de la salle. 120 professionnels avaient demandé une accréditation, tous se la sont vu refusés, sauf un journaliste de l'Agence de presse autrichienne, dont le compte rendu est étonnament laconique.  

  • Source: L'Express.

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans politique
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".