Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 21:00

 

Le MOD (1962-67)

Issu de la classe ouvrière, singeant et combattant la jeunesse petite bourgeoise. A la moitié des 60's, la plupart tournent hippies, mais les gangs de hard mods deviennent de plus en plus "durs".

 

Le RUDE BOY (1960-70)

Mouvement de jeunesse jamaïcain, copiant l'habillement des gangsters. Il se répand sur la jeunesse immigrée antillaise en Angleterre. Alliés des mods, ils deviennent vite un "modèle" pour les premiers skins.

 

Le SKINHEAD (1967-71)

Issus du mélange des hard mods et des rude boys, les skinheads apparaissent lors de l'explosion du Ska en Grande-Bretagne, choisissant ainsi la musique jamaïcaine comme base à leur contre-culture.

 

Le SUEDEHEAD (1970-73)

Après quelques années, les cheveux repoussent un peu et les vêtements sont de plus en plus élégants. Plus de style, mais le même esprit.

 

Le SMOOTHIE (1971-74)

Les cheveux encore un peu plus longs, mais le même goût des stades de foot et de la musique noire. Ils adoptent également le Glam Rock.

 

Le BOOT BOY (1972-77)

Le style "de rue" des suedeheads / smoothies. Il restera très vivant jusqu'à l'arrivée du punk, surtout hors des villes. (Un look que l'on retrouve dans "Orange mécanique" de Stanley Kubrick.)

C'est avec l'explosion Punk que les skins réapparurent nombreux. Mais c'est également à cette période qu'apparurent les boneheads et par là la mauvaise image du mouvement.

 

Le SKIN TRADITIONNEL (TROJAN) (1978 à nos jours)

Principalement relancé par l'apparition du Ska 2-tone. Le mouvement se retourne vers ses racines, en réaction à la "nazification" qui commence.

 

Le SKIN OI ! (1978 à nos jours)

Apparu autour de la scène Oi !. Ce style, pas du tout "nazifié", trouve dans la Oi ! music une expression plus working class de la révolte Punk. De nos jours, la scène Oi ! et la scène 2-Tone Revival sont rès souvent liées.

 

Le BONEHEAD (1978 à nos jours)

Vient d'une partie "nazifiée" de la scène Oi!. Le bonehead s'est ensuite créé sa propre musique : le RAC (Rock Against Communism), et n'a plus aujourd'hui que de très lointaines similitudes vestimentaires avec le mouvement skin originel.

 

Le REDSKIN (1978 à nos jours)

Apparu autour du groupe de Soul et de Rythm'n Blues "The Redskins". Cette sorte de skin se crée peu à peu sa propre culture musicale, mais certains de ces skins communistes se rapprochent aujourd'hui souvent des racines du mouvement skinhead.

 

Le SKUNK (1978 à nos jours)

Sorte d'hybride entre le punk et le skin. Il se retrouve souvent aujourd'hui autour de la scène hardcore. 

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans culture
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".