Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 13:35

Ci-dessous le dernier tract du collectif "Coup Pour Coup 87". 

Pour l'UPAC, Kyosen.

 

 

    Plan d’austérité, baisse du pouvoir d’achat, délocalisations, licenciements, fermetures de boîtes, la situation des travailleur(e)s ne cesse de s’aggraver. C’est à nous de payer la crise alors que les riches n’ont jamais été aussi riches.


Nous ne sommes pas dupes. Pour faire avaler la pilule et créer un climat de suspicion et de division, ceux qui agissent dans le sens des puissants ont besoin d’un bouc émissaire : le-la sans papier, l’immigré(e), l’étranger(e) , l’assisté(e), le-la chômeur(e)…


Ces discours chauvins, racistes, identitaires n’expriment qu’une seule chose : la concurrence que le capitalisme doit imposer à tous et à toutes pour garantir sa survie.


Certain(e)s d’entre nous désorienté(e)s par la « crise » se soumettent à cette logique de concurrence en défendant leur entreprise ou l’industrie française. En faisant cela, ils-elles se livrent à la merci des patron(ne)s de cette industrie. C’est à cela que sert le racisme qui dégouline d’un peu partout, à nous diviser en se présentant même parfois comme l’expression d’une rébellion ! Etrange rébellion de s’en prendre toujours à ceux et celles qui sont à côté plutôt qu’à ceux et celles qui sont au dessus !


N’ABANDONNONS PAS LA SEULE FORCE DES EXPLOITÉ(E)S : LEUR UNITÉ, QUELLE QUE SOIT LA COULEUR OU L’ORIGINE.


Les travailleur(e)s ici et ailleurs montrent les signes de mobilisations face à ces logiques réactionnaires. En France, la mobilisation contre la réforme des retraites a été massive et a donné lieu à l’expression d’un mécontentement général. Les travailleur(e)s d’Europe dénoncent les plans d’austérités que ce soit, en Grèce, en Espagne, en Angleterre…


Qu’on ne s’y trompe pas les Français ne payeront par pour les Grecs, le Front Monétaire International se chargera de faire payer l’ensemble des travailleur(e)s à l’échelle internationale.


En Égypte, en Tunisie, au Maroc…les révoltes font rage contre un système politique et économique d’exploitation incarné par des régimes corrompus au service de l’impérialisme.


Que ce soit sur le plan politique (intervention de MAM pour envoyer des soldats français en Tunisie au secours du dirigeant aujourd’hui déchu : Ben Ali), sur le plan économique (la négociation de Nicolas Sarkozy de 35 % de la production de pétrole en Lybie avec le gouvernement de transition : CNT), sur le plan militaire (la présence des soldats français en Afghanistan) ; l’impérialisme français fonctionne plus que jamais.


A travers l’impérialisme, le capitalisme lui, refuse les frontières et se joue des mobilisations des exploité(e)s ce qui lui profite largement.


En Tunisie par exemple, l’impérialisme français est le premier « partenaire » économique du pays. Il a maintenu en place des régimes dictatoriaux et corrompus dans le seul but d’exploiter le peuple tunisien (avec 1064 unités de production, la France détient le plus grand nombre d’entreprises à participation étrangère en Tunisie, soit 40% du total).

 

 

Les régimes corrompus au service des puissances impérialistes provoquent misère, chômage et répression. Les révoltes des pays arabes sont l’expression d’années de contestations et montrent à la face du monde la réalité sociale de ces pays mis à genoux par l’impérialisme.



Les changements de ministres ne changeront rien aux problèmes et ne feront pas disparaître la misère et le chômage. L’urgence aujourd’hui est que le peuple s’organise pour défendre ses intérêts jusqu’au bout et chasser les différentes bourgeoisies au service de l’impérialisme. Cette révolte est celle d’une jeunesse privée d’avenir qui est obligée de fuir en Europe, subissant ici le racisme d’Etat et des conditions de travail pénibles.


 

La solution dépend donc de notre engagement pour combattre l’impérialisme et construire la solidarité avec les peuples en lutte.



Un coup porté à l’impérialisme ici est un coup qui affaibli l’impérialisme subi là bas !


LES PROLÉTAIRES N’ONT PAS DE PATRIE, MEME ENNEMI, MEME COMBAT !


ASSEZ DE RÉSIGNATION CONSTRUISONS L’UNITÉ ET LES SOLIDARITÉS
POUR LA RÉVOLUTION.

 
YAHOO.util.Event.onDOMReady( function() { try { var popin = new OB.SocialPopin('socialPopup', false); } catch(e) {} } );  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".