Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 18:14

L'Histoire continue ! Après Ben Ali et Kadhafi, c'est le président dictateur du Kazaskhstan  Nazarbaiev qui sera reçu lundi 26 septembre à l'Elysée. Ceci alors que dans le même temps une grave  répression syndicale sévit dans le Kazakhstan :

-grévistes licenciés et assassinés.

-Avocats des grévistes emprisonnés.

Mais que fait notre belle république française, elle qui est le fer de lance de la démocratie lybienne. Et bien, elle fait du commerce avec M. Nazabaiev car le kazaskhstan est un partenaire économique privilégié.(pétrole).

C'est décidément toujours les intérêts capitalistes qui gouvernent le néo-colonialisme européen ! Et tout ça sur le dos des peuples, sur le dos de peuples isolés, abandonnés et baillonnés.

Ci-dessous un appel à la solidarité internationale, n'hésitons pas à les soutenir !!

Et diffusons ce que les médias masquent à l'ensemble des citoyens.

 

Pour l'UPAC, Kyosen. 

NB: à la suite de l'appel un article du monde sur la venue de Nazarbaeiv.  

 

 

 

APPEL A LA SOLIDARITE

·         La grève des travailleurs du pétrole à l’Ouest du Kazakhstan en est à son 3ème mois

·         Des centaines de grévistes ont été licenciés et l’avocate du syndicat, condamnée à 6 ans de prison

·         L’employeur intransigeant refuse les négociations

·         Et maintenant, un gréviste assassiné !

Les négociations entre les employeurs et le syndicat représentant les travailleurs pour l’implantation de coefficients de salaires pour le travail dangereux ont été interrompues quand les employeurs ont utilisé les agents de sécurité et la police pour empêcher nos représentants élus, y compris l’avocate du syndicat Natalia Sokolova, de participer au Conseil d’Arbitrage.

Suite à une courte grève de la faim début mai, des milliers de travailleurs sont entrés en grève. Les employeurs avaient l’aide des tribunaux et de la police. Des centaines de grévistes ont été licenciés. Deux des négociateurs élus par le syndicat, Natalia Sokolova et Akzhanat Aminov, ont été arrêtés à la requête de l’employeur et Natalia Sokolova a déjà été condamnée à 6 ans de prison pour « agitation de conflit social ». Le juge n’a autorisé aucun témoin de la défense ni expert indépendant pendant son procès. La maison d’un autre des négociateurs a été incendiée par des inconnus. A présent, l’un de nos leaders, Zhalsylyk Turbaev, a été assassiné.

Le conflit dure depuis plus de 3 mois. Les grévistes et leurs familles manifestent devant la porte des employeurs chaque jour sous un soleil de plomb. A cause de la perte de salaires, la situation économique des grévistes et de leurs familles empire à chaque heure.

A l’heure actuelle, nous demandons la reprise des négociations. Nos seules conditions sont que notre avocate, Natalia Sokolova, et le syndicaliste Akzhanat Aminiv soient immédiatement libérés de prison, et que tous les travailleurs qui ont été licenciés soient réembauchés selon leurs anciens contrats.

Nous appelons tous les syndicats et les militants travailleurs du Kazakhstan, de Russie, d’Europe et du monde à soutenir nos justes revendications et à organiser une campagne de solidarité. Nous avons énormément besoin de votre aide et de votre soutien, parce que les employeurs, aidés par l’état, écrasent nos droits du travail, ils essaient de détruire notre droit à une représentation syndicale. Nos leaders et nos représentants élus sont derrière les barreaux, et un grand nombre d’autres militants sont inculpés de charges criminelles. Des centaines de grévistes ont été licenciées.

Les travailleurs sont déterminés à se battre jusqu’au bout. Mais avec votre soutien nous serons beaucoup plus forts et nous pouvons venir à bout de la résistance des employeurs et de l’état qui les supporte.

Les messages de protestation peuvent être envoyés à :

doverie@kmg.kz (L’entreprise KazMunaiGaz)

 info@mangystau.kz (le gouvernement local)

ppo@s-k.kz (les fonds souverains de l’état qui détiennent la majorité des actions de KazMunaiGaz)

P.Howes@s-k.kz and kbm@kbm.kz (Karazhanbasmunai – une des filiales)

Un modèle de lettre de protestation peut être trouvé ici: http://www.paulmurphymep.eu/protest-letters-needed-in-solidarity-with-striking-workers-in-kazakhstan . Elles doivent être mises en copies à :

info@paulmurphymep.eu

solidar@socialismkz.info

robert.cwi@gmail.com

alex@socdeistvie.info.

Les lettres de solidarité peuvent être envoyées à :

solidar@socialismkz.info  robert.cwi@gmail.com  et alex@socdeistvie.info.

Nous avons établi un fond special au Kazakhstan pour procurer un soutien aux familles des grévistes et surtout aux enfants, à quelques semaines de la rentrée. La gestion de ce fond supervisée par un comité de personnalités culturelles du Kazakhstan, comme l’éditeur du journal en langue Kazakh « Zhas Alash », Ryspek Sarsenbaev, l’artiste internationalement connu Kanat Ibragimov, le metteur en scène Bolat Atabaev, le président de la campagne « touche pas à nos maisons » Yesenbek Ukteshbaev, l’activiste syndical Igor Kolov, le vice-président du syndicat républicain « Zhanartu » et président du Mouvement Socialiste Kazakhstan Ainur Kurmanov, le militant pour les droits civiques Bakhit Tumenova et l’écrivain et poète Mukhtar Shakhanov, pour assurer la transparence et le bon usage des fonds. Nous avons conclu un accord avec le membre du Parlement Européen Paul Murphy de l’Irish Socialist Party qu’il nous aiderait à lever des fonds du mouvement ouvrier et syndical international et il a donc ouvert un compte bancaire auquel les donations peuvent être envoyées

Workers Solidarity Fund
IBAN BE29 7340 3242 2964





Le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, à Astana en septembre 2011.



Le président kazakh Nazarbaïev reçu par Sarkozy à l'Elysée

Le président français Nicolas Sarkozy recevra lundi 19 septembre après-midi le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, un des partenaires stratégiques de la France en Asie centrale, a annoncé la présidence française.

Noursoultan Nazarbaïev, qui dirige le Kazakhstan d'une main de fer depuis l'ère soviétique, a été réélu pour cinq ans avec plus de 95 % en avril, après une élection que l'OSCE n'a pas jugée "vraiment démocratique". Nazarbaïev a hérité l'an dernier du titre de "chef de la nation", ce qui lui garantit l'immunité à vie, ainsi que le droit de présider aux destinées du pays jusqu'à sa mort.

PARTENARIAT PRIVILÉGIÉ

Pour leur cinquième rencontre bilatérale, les deux chefs d'Etat doivent aborder "les principales questions à l'agenda international, les sujets débattus dans le cadre du G20, ainsi que les perspectives d'approfondissement du partenariat stratégique entre la France et le Kazakhstan", précise la présidence dans un communiqué.

Nicolas Sarkozy a décidé de faire du Kazakhstan, une ancienne république soviétique aux portes de l'Iran très riche en pétrole et en gaz, un partenaire "privilégié" de la France. Les deux pays ont signé un "partenariat stratégique" scellé par d'importants accords commerciaux de plusieurs milliards de dollars lors des visites de M. Sarkozy à Astana en 2009 et de M. Nazarbaïev à Paris l'an dernier. Côté français, les groupes Total et GDF-Suez (hydrocarbures), EADS (hélicoptères), Areva (nucléaire) et Alstom (trains) y ont signé d'importants contrats.

"ÎLOT DE STABILITÉ ET DE TOLÉRANCE"

En ce 27 octobre 2010, les plus grands patrons français s'étaient retrouvés à Paris à l'occasion du cinquième dîner de l'Atlantique avec pour invité d'honneur le président du Kazakhstan. A cette occasion, Claude Guéant, alors secrétaire général de l'Elysée, avait rendu hommage à la "vision" du chef de l'Etat kazakh et à son pays, "îlot de stabilité et de tolérance".

En quelques années, cet Etat d'Asie centrale grand comme cinq fois la France et peuplé de 16 millions d'habitants est devenu, grâce aux revenus du pétrole, la locomotive économique de la région avec une croissance annuelle moyenne de 5 à 6 %. Le pays est aussi le premier producteur mondial d'uranium.

 

 
 
 
             
            

 

   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans syndicats
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".