Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 21:07

François Abou Salem (page Facebook)

Il portait un drôle de nom, François Abou Salem, symbole de l'identité franco-palestinienne qu'il s'était construite, et de ses aller-retour entre la France et la Palestine. C'était un homme de théâtre, formé à l'école d'Ariane Mnouchkine, et le théâtre l'animait à chaque instant de sa vie. François Abou Salem a été retrouvé mort au pied d'un immeuble de Ramallah, en Cisjordanie.

Les circonstances de sa mort sont encore incertaines. Une enquête a été ouverte, mais selon certaines informations, il aurait annoncé son intention de mettre fin à ses jours. François Abou Salem avait 60 ans.

Je l'ai connu dans les années 90 à Jérusalem-Est, alors qu'il tentait de faire vivre le seul lieu culturel de qualité de la partie palestinienne de la ville, le théâtre El-Hakawati, devenu le point de ralliement des intellectuels au cours des années d'espoir et de doute qui ont suivi les accords israélo-palestiniens d'Oslo en 1993. Il s'est ensuite déplace à Ramallah, la « capitale provisoire » palestinienne.

Je l'avais retrouvé il y a quelques années, via Facebook (ça sert à ça, aussi, les réseaux sociaux), et c'est sur sa page Facebook que s'exprime la douleur de ses proches et de ses admirateurs.

Capture_decran_2011-10-03_a_16.30.21.png

Sur sa page Facebook, Arwad Esber, directrice artistique du Festival de l'Imaginaire à Paris, écrit :

« Pourquoi si tôt François ? Nous avons déjeuné ensemble il y a 1 mois, tu avais plein de projets… Ton sourire, triste, restera à jamais marqué dans ma mémoire. Je pense à ton père, à ta mère… »

 

Franco-palestinien

François Abou Salem n'était pas palestinien -son vrai nom est François Gaspar-, mais avait grandi à Jérusalem-Est, et avait choisi de passer une partie de sa vie en Palestine et d'adopter cette identité franco-palestinienne qui n'est pas celle de ses origines mais celle de son éducation et de son coeur.

Son père, Lorand Gaspar, poète et chirurgien français d'origine hongroise, a travaillé à l'hôpital français de Jérusalem-Est de 1954 à 1970, les années d'enfance de François. Sa mère, Françine Gaspar, est sculptrice.

Son engagement au côté des Palestiniens dans leur quête nationale lui avait valu de recevoir le « Prix Palestine » décerné par Yasser Arafat en 1998.

Sur YouTube, on peut retrouver plusieurs des mises en scène de François Abou Salem, dont ce « Abou Ubu chez le boucher », monté avec Paula Fünfeck, et dans laquelle il jouait. Ubu en Palestine, un mélange des genre comme les aimait le plus palestinien des Français, mais aussi le plus français des Palestiniens.


 

photos : Portrait de François Abou Salem sur sa page Facebook ; Capture d'écran de sa page Facebook avec les réactions à son décès.

Source: Rue 89.

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans culture
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".