Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Antifascistes !

Recherche

Vive la CGT 1906

Parce que nous sommes attachés à l'esprit de la Charte d'Amiens de 1906 qui fonda les bases du syndicalisme révolutionnaire, parce que nous nous opposons à la dérive réformiste de notre confédération depuis les années 1970 et que nous condamnons la déviance contre-révolutionnaire de notre CGT depuis la fin des années 90, nous avons fait le choix de ne pas mettre en lien le site de la confédération ainsi que celui de l'UD de la Creuse qui ont pris le chemin d'un syndicalisme bureaucratique et élitiste.

 

- Site d' Où va la CGT ?: Clic< link

- Site des Comités Syndicalistes Révolutionnaires (CSR):Clic< link

- Site des Communistes Libertaires CGT :Clic< link

 

CGT.jpg

Archives

Limousin Terre de Gauche.

- Parti Communiste Creusois: Clic< link

 

PCF.jpg

 

- Parti de Gauche Creusois: Clic< link

 

PdG.jpg

 

- Nouveau Parti Anticapitaliste Limousin : Clic< link

 

NPA.jpg

 

- Alternatifs Limousin : Clic< link

 

alternatifs

 

- Gauche Anticapitaliste: Clic< link

 

logoGApourblog_s.jpg

 

- Limousin Terre de Gauche. (site des élus au Conseil Régional): Clic<link

 

Limousin, terre de gauche.

 

- Quotidien local "L'Echo": Clic<link

 L'Echo

 

 

 

  

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 19:45

   

Les Jeunesses Nationalistes (sorte de section jeunesse du groupe « Œuvre Française »), fondées récemment à Lyon par Alexandre Gabriac, l’ex-élu FN au bras tendu, appellent à une manifestation de leurs troupes fascistes à Lyon le 14 janvier prochain.
Empêchons-là !

Une manifestation fasciste en plein coeur de Lyon

Le pay­sage d’extrême-droite lyon­nais s’est consi­dé­ra­ble­ment recom­posé ces deux der­niè­res années. Après les fras­ques nazies de Lyon Dissident et de leur local à Gerland du Bunker Korps, les vio­len­ces racis­tes engen­drées par la mani­fes­ta­tion des Jeunesses Identitaires / Rebeyne / la Traboule (leur local très contro­versé à St-Jean), c’est un nou­veau groupe qui a récem­ment fait son appa­ri­tion sur Lyon : Les jeu­nes­ses Nationalistes.

A l’occa­sion de la pré­sen­ta­tion de son mou­ve­ment (le 14 octo­bre 2011, dans des locaux mis à la dis­po­si­tion de l’Œuvre Française au Parc de la Tête d’Or), Alexandre Gabriac annon­çait déjà la tenue d’une telle mani­fes­ta­tion dans la presse « natio­na­liste » (com­pren­dre à droite de l’extrême-droite) :

Le Front natio­nal chas­sant les véri­ta­bles natio­na­lis­tes refu­sant de se plier aux nou­vel­les orien­ta­tions néfas­tes de sa direc­tion, il laisse der­rière lui de très nom­breux jeunes orphe­lins. Non pas orphe­lins de doc­trine, mais orphe­lins d’une struc­ture de jeu­nesse com­bat­tante, enga­gée sans aucune com­pro­mis­sion pour la défense et la vic­toire de notre idéal.

Organiser et former cette jeu­nesse : c’est ce que nous nous don­nons pour mis­sion.
[---]
Nous vou­lons affir­mer qu’un Français natu­rel ne peut être qu’issu de souche euro­péenne, d’une tra­di­tion spi­ri­tuelle et d’une culture intel­lec­tuelle com­mune.

Pour les Jeunesses natio­na­lis­tes, tout natio­na­liste est révo­lu­tion­naire, en ce sens qu’il ne reconnaît pas la légi­ti­mité du pré­sent ordre démo­cra­ti­que et mon­dia­liste.
[---]
Dans cette opti­que, nous uti­li­se­rons tous les modes d’actions réa­li­sa­bles pour le bien commun : des clas­si­ques trac­ta­ges et col­la­ges, en pas­sant par les actions « coup de poing » néces­sai­res pour expri­mer un rasle-bol, des mani­fes­ta­tions pour hono­rer notre mémoire…Mais aussi des ren­contres mili­tan­tes, camp de cohé­sion, d’été, d’hiver, des for­ma­tions, confé­ren­ces, dif­fu­sion de media, dans le but de cons­ti­tuer des équipes mili­tan­tes sou­dées, for­mées et prêtes au combat avec pour seul but la vic­toire de notre idéal.

La pre­mière grande action sym­bo­li­que des Jeunesses Nationalistes aura lieu pro­chai­ne­ment à Lyon. Nous orga­ni­se­rons une grande mani­fes­ta­tion ayant pour thème : « Honneur à nos morts, Honte à ceux qui les font tuer » en hom­mage aux 75 sol­dats fran­çais (la liste s’allonge de jour en jour) morts en Afghanistan pour des inté­rêts étrangers, que le Système oublie trop vite à notre goût.

Les autres opé­ra­tions pré­vues pour l’ins­tant ne peu­vent pas être dif­fu­sées à l’avance, la dis­cré­tion étant la clef de leur réus­site. Mais je pense que vous en enten­drez parler !

Début novem­bre il annon­çait sur Facebook la date de cette pre­mière mani­fes­ta­tion de son mou­ve­ment.

JPEG - 89.3 ko

Le thème de la mani­fes­ta­tion sera donc le retour les sol­dats d’Afghanistan, élément volon­tai­re­ment consen­suel pour ce jeune mou­ve­ment fas­ciste. La date et le par­cours ne sont pas encore dépo­sés en pré­fec­ture à l’heure d’écriture de cet arti­cle.

Une fois encore il est into­lé­ra­ble de lais­ser défi­ler en plein centre de Lyon un groupe fas­ci­sant, vio­lent et racis­tes. Mobilisons-nous et empê­chons cette mani­fes­ta­tion.

No pasa­ran !

Mais que sont les Jeunesses Nationalistes ?

Fondées dans le sillage de l’Œuvre fran­çais, grou­pus­cule fas­ci­sant gra­vi­tant à la marge du Front National autour d’Yvan Benedetti à Lyon, les Jeunesses Nationalistes sont diri­gées par un autre exclu du FN : Alexandre Gabriac. Ce der­nier a récem­ment fait la une de l’actua­lité pour ses récu­rents saluts nazis et ses photos en uni­forme de l’Œuvre fran­çaise.

L’acte de fon­da­tion de ce groupe a eu lieu lors du qua­tor­zième Forum de la Nation orga­nisé par l’Œuvre Française au parc de la tête d’Or.

Seule action actuel­le­ment au pal­ma­rès des jeu­nes­ses natio­na­lis­tes, une pitoya­ble action d’agit-prop devant Eram. Le groupe, dont le logo s’orne de conno­ta­tions fas­cis­tes mani­fes­tes (l’aigle, le fais­ceau des lic­teurs, etc.) mérite lar­ge­ment l’épithète fas­ciste : bras tendu de son petit leader, admi­ra­tion pour la Phalange espa­gnole, par­ti­ci­pa­tion à des mani­fes­ta­tions homo­pho­bes (kiss-in à St-Jean) ou catho­li­ques inté­gris­tes, dont ils essaient de gagner les faveurs en par­ti­ci­pant à leurs actions contre des pièces de théâ­tre tout en fré­quen­tant les néo-païens fran­che­ment nazis de Terre & Peuple [1].

JPEG - 584.9 ko
Gabriac tenant le stand des JN lors du Cinquième rendez-vous de la Droite Nationale à Paris (12/11/2011)
Pour la petite histoire on remarquera que Gabriac partage une table avec un autre groupe au passif violent : le GUD
JPEG - 688.7 ko
Des membres des JN à la manifestation des cathos intégristes à Rennes (10/11/2011)
Lors de la manifestation à l’appel de l’institut Civitas contre la pièce de Romeo Castellucci, « Sur le concept du visage du fils de Dieu ».

Les jeu­nes­ses Nationalistes

siège : 19 rue de Marseille LYON 7 Déclarée en pré­fec­ture le 19 octo­bre 2011

Identification R.N.A. : W691079748

No de paru­tion : 20110045 Département (Région) : Rhône (Rhône-Alpes) Lieu paru­tion : Déclaration à la pré­fec­ture du Rhône. Type d’annonce : ASSOCIATION/CREATION

Objet : pro­mou­voir le Nationalisme Français, défen­dre ses valeurs et prin­ci­pes ainsi que de déve­lop­per l’entraide entre les mem­bres de la com­mu­nauté natio­nale.

pré­si­dent : Alexandre Gabriac secré­taire : Edouard de Brisoult tré­so­rier : jona­than Colombet

On notera que l’adresse décla­rée à la pré­fec­ture cor­res­pond à celle de leur local, situé au rez-de-chaus­sée en face de l’église St-André, en plein cœur de la Guillotière, le quar­tier le plus mul­ti­cultu­rel de Lyon.

JPEG - 49.3 ko

Alexandre Gabriac avec Renaud Mannheim (fon­da­teur de Lyon Dissident) après la manif des « iden­ti­tai­res/soli­da­ris­tes/néo-nazis » à Lille

JPEG - 87.5 ko

Gabriac en 2008 ten­dant le bras droit et la main dans l’uni­forme de l’Œuvre Française

P.-S.

A Lyon, les fascistes n’ont pas eu le dernier mot :
- Une riposte antifasciste massive et déterminée face aux attaques d’extrême-droite (10/04/2010)
- Retour en photo sur la manifestation antifa du 9 avril à Lyon (09/04/2011)
- Interdiction puis cloisonnement à St Jean du rassemblement des identitaires et réussite de la manifestation antifasciste : A Lyon dans la rue - et sous la pluie - contre les racistes et leurs cochonneries (14/05/2011)
- Fermeture du local néo-nazi de Gerland (16/05/2011)

Portfolio

Gabriac tenant le stand des JN lors du Cinquième rendez-vous de la Droite (...) Des membres des JN à la manifestation des cathos intégristes à Rennes (...)

Notes

[1] Gabriac et Benedetti se sont ainsi rendus au raout le plus radical de l’extrême-droite le 13 novembre à Rungis, la « Table ronde » annuelle de Terre & Peuple. Son fondateur, Pierre Vial, reconnaît en Marc Augier, le dirigeant de la division des volontaires français au sein des Waffen SS, la Division Charlemagne, son père spirituel. Le forum « National social radical » atteste de la présence d’un stand du groupuscule de Gabriac à cet événement, dont le thème était l’opposition aux « lobbies » : l’affiche de l’événement montrait Sarkozy s’exprimant devant une affiche du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France.

 

Source: Rebellyon

Partager cet article

Repost 0
Published by UPAC - dans politique
commenter cet article

commentaires

Non au Front National !

Camarades ,

Ne nous livrons pas aux chants des sirènes fascistes, qui sous couvert d'un discours anti-systémique bien rôdé, ne visent qu'à instaurer un régime aux relents des années 30. Ne soyons pas naifs face à ce nouvel ordre moral que veulent imposer par le mensonge et la peur les tenants de la haine et du "sang pur". Sous couvert d'une fausse expression démocratique et médiatique, le FN ne s'est jamais détaché de ce qui a construit son origine : une droite populaire qui rejette le prolétaire, une droite chrétienne qui rejette le non-croyant ou l'autre croyant, une droite corporatiste qui rejette l'union des travailleurs. Le FN a ses petits groupuscules néo-nazi dont il se défend d'être en lien publiquement mais avec qui il travaille bien tranquillement  : GUD, bloc identitaire et autres "natios".

    Et lorsque l'on se penche sur son programme politique le vernis craque : Contre la retraite par répartition et tout ce qu' a fondé le CNR de 1945 (où était-il lors des manifs de 2010 ?)  , contre les droits des salariés ( poujadiste un jour, poujadiste toujours !) etc... 

De nombreux documents démontrent l'imposture du FN. L'UPAC vous en propose deux :

- Celui du collectif communiste Prométhée dans son numéro 85, (site net : http://promcomm.wordpress.com), 5 pages.

-Celui du collectif VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), qui s'intitule "FN, le pire ennemi des salarié(e)s" et dont le lien est sur le blog, 29 pages. 

 

Ne lâchons rien ! 

Face au bras tendu du facho, levons le poing ferme du prolo !! 

 

Vêtements et accessoires skinheads et Antifas.

            Site "La Pétroleuse" : Clic<  link

 

            Site "moonstomp" : Clic<  link

 

           Site "La Boutique, Tapage Rock" : Clic<  link

 

            Site "Antifa Wear" : Clic<  link

 

          Site "Ni Dieu, Ni Maitre": Clic< link   

 

             Site "FFC Production": Clic< link

 

  Badges UPAC:

 

Modèle 25 mm

 

Badge-UPAC-GM.jpg

 

 

 

Modèle 32 mm.

 

badge-UPAC.jpg

 

 

Fabrication "FFC Production".